Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Grand Public Thématiques Un jour, un poème : "Tu seras un Homme, mon fils" de Rudyard Kipling

Un jour, un poème : "Tu seras un Homme, mon fils" de Rudyard Kipling

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Kipling

 Rudyard Kipling (1865-1936)

Un jour, un poème : c'est un poème que l'on peut lire ou écouter pour rêver, penser, appréhender le monde et l'existence, en toute simplicité, ni prétention aucune, juste le plaisir des mots. Découvrons ou redécouvrons "Tu seras un Homme, mon fils" de Rudyard Kipling.

 

 

Ce poème très émouvant, le plus connu de Rudyard Kipling, a été écrit en 1895 mais publié qu'en 1910. L'auteur a dédié ce poème à son fils unique John, alors âgé de 12 ans. Même si le poème est un des plus beaux dans son genre et reste très idéalisé, avec cette vision d'un être humain qui cherche sa complétude, il ne faut pas oublier que le "Si" conditionnel nous rappelle que nous ne sommes pas infaillibles et nous ramène à une certaine humilité. Nous sommes en quête d'une perfection personnelle très difficile à atteindre. "Tu seras un Homme" reste surtout une très belle déclaration d'amour à un enfant où l'auteur souhaite tout le meilleur à son fils, afin qu'il concrétise tous ses désirs et ses espérances tout en restant dans la dignité .

 

 Un texte à ecouter : (Chaîne Youtube de lecture de poésie "Auguste Vertu")

 

https://www.youtube.com/watch?v=gJbzl60txYM

 

Un texte à lire :

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d'un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon fils !

 

Vous avez aimez ce poème ?

Ces autres contes et recueils de poésie devraient certainement vous plaire :

 

Cliquez sur le titre du livre ou du document pour savoir s'il est sorti ou non

 

kipling rudyard2

 

 

Si vous voulez en savoir plus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Si_(po%C3%A8me)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rudyard_Kipling

http://changeons.fr/8-excellents-conseils-de-rudyard-kipling-si/

http://www.forhimblog.fr/tu-seras-un-homme-mon-fils-rudyard-kipling

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/38969

 

Crédits photographiques : http://www.telegraph.co.uk