Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Grand Public Coups de coeur Le dernier message de Sandrine Madison de Thomas H. Cook

Le dernier message de Sandrine Madison de Thomas H. Cook

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

ThomasHCook

Thomas H Cook détonne parmi les auteurs de romans policiers. Lui même ne se voit pas comme tel, et cette étiquette est un peu réductrice au regard de son talent littéraire.

 


Le dernier message de Sandrine Madison nous plonge au cœur d'un procès de cour d'assise où le personnage central, Sam Madison, est jugé pour avoir assassiné son épouse Sandrine. Chaque chapitre du roman est une journée du procès vue à travers les yeux de l'accusé. À travers les pensées de Sam et par un superbe jeu de va-et-vient dans le temps, nous apprenons l'histoire du mariage de Sam et Sandrine et leur vie commune. Sandrine, bien que morte, s'impose comme une présence remarquablement vivante dans l'esprit de Sam et dans l'histoire. Est-ce lui ? Est-ce elle ? Qui est coupable et qui est innocent ? Dans quelle mesure leur passé et leur mariage jouent un rôle important dans le résultat final du procès ?


Au fil de l'histoire, l'auteur dévoile de nouvelles facettes de la personnalité de Sam, de façon si plausible qu'il ajoute un autre degré de complexité à la question continue de sa culpabilité ou de son innocence, et renforce par là le suspense et l'engouement du lecteur. Sam est un narrateur qui peine à se faire aimer. Froid et cynique, il s'est toujours considéré très supérieur aux autres habitants de la petite ville de Géorgie où il enseigne. Pourtant, au fil des dépositions des témoins que nous percevons de son point de vue, Sam, poussé à l'introspection, a de multiples révélations sur lui-même .


Avec ce roman habité par une galerie de personnages très réussis, Thomas H. Cook déroule avec maestria, dans un style sobre et élégant - bravo au traducteur - un suspense psychologique qui va crescendo jusqu'à sa poignante résolution. Ce roman laissera un peu sur leur faim les amateurs de romans noirs trépidants, mais comblera les amoureux de littérature.