Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Grand Public Thématiques Les maîtres du roman fantastique - Edgar Allan Poe

Les maîtres du roman fantastique - Edgar Allan Poe

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Les maîtres du roman fantastique
Les auteurs francais du Fantastique au 19eme siecle
Edgar Allan Poe
Sheridan Le Fanu
Bram Stoker
Howard Phillips Lovecraft
Stephen King
Anne Rice
Neil Gaiman
Toutes les pages

 

Edgar Allan Poe
(1809-1849)

Du poète maudit au fantastique

poe 1

 

Poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire et dramaturge américain, Poe naît à Boston en 1809. Orphelin dès sa petite enfance, il est recueilli par les Allan de Richmond, négociants en Virginie, où il passe l’essentiel de ses jeunes années, dans une aisance relative. Après un bref passage à l’Université de Virginie et des tentatives de carrière militaire, Poe quitte les Allan. C'est en 1827 qu'il compose ses premiers poèmes Tamerlan et autres poèmes mais la poésie ne lui permettant pas de vivre, il se tourne vers la prose et devient dès 1835 rédacteur assistant au « Southern Library Messenger » de Richmond. Il publie son second recueil de poésie Al Aaraaf. A cette date, il épouse sa cousine Virginia, alors âgée de treize ans, avec laquelle il s'installera à New York en 1837 ainsi qu'avec Mrs. Clemm sa tante. Après l’échec de son roman Les Aventures d'Arthur Gordon Pym en 1938, Poe réalise son premier recueil d’histoires, les Contes du Grotesque et de l’Arabesque, en 1839. Grand buveur, ses excès alcooliques compromettent ses chances d'une vie matérielle indépendante et il rencontre de grandes difficultés pour s'intégrer en tant qu'écrivain à New York. Son oeuvre de critique littéraire reste tout de même marquée par une véritable exigence de qualité, ainsi que la dénonciation des facilités et des plagiats. En janvier 1845, Poe publie Le Corbeau, poème le plus marquant de sa carrière qui connaît un succès immédiat. Un an après, il s'installe, dans une misère extrême, à Fordham, près de New York. Virginia meurt prématurément en 1847, à 24 ans. Il plonge dès lors davantage dans l'alcoolisme, qui finira par le tuer en 1849. Bientôt entouré d'une légende de poète maudit, il fut en son temps considéré tantôt comme un fou, tantôt comme un gentleman tranquille et travailleur et c'est en France qu'il a d’abord été reconnu et défendu par Baudelaire et Mallarmé en tête. La critique contemporaine le situe parmi les plus remarquables écrivains de la littérature américaine du XIXe siècle et son oeuvre est une des sources d'influence majeures du mouvement gothique contemporain.

 

L’oeuvre

 

Souvent considéré comme l’inventeur du genre policier grâce à son incontournable Double assassinat dans la rue Morgue (1841), il marqua également profondément le genre fantastique dont il fait un genre totalement neuf et moderne. Ces nouvelles fantastiques ont été traduites, pas toujours fidèlement et réunies par Charles Baudelaire en 1856 et 1857 sous les titres Histoires extraordinaires et Nouvelles histoires extraordinaires. Ce dernier voyait en Poe, son double, celui avec lequel il partage sa conception de l’art ainsi qu’une fascination pour le mal.

Directement inspiré par lenouvelles histoires extraordinaires 2 roman gothique anglais, ses nouvelles baignent pour la plupart dans un univers sombre et ténébreux, parfois irréel, soutenu par une plume d’une rigueur quasi mathématique : le fantastique y est peint avec logique et minutie. Dans d'autres, le conte fantastique rejoint parfois l'énigme policière. Mais dans la plupart, c'est la mort qui plane, omniprésente, avec son cortège de terreurs et d'angoisses et toujours cette volonté d' explorer les tréfonds de l’âme humaine. Ces récits font alors intervenir d'inexplicables et terrifiants phénomènes paranormaux. Châteaux sinistres, paysages désertiques, eaux dormantes et abîmes sans fond constituent les décors familiers de cet univers de cauchemar peuplés de revenants et de vampires. Mais au delà de la figure de l’archange maudit, Poe est avant tout l’un des premiers écrivains authentiquement américains et plus précisément, un écrivain sudiste. Son oeuvre regorge de thèmes caractéristiques de la région: maladive obsession pour les crimes de famille, hantise de l’alcoolisme, le divorce entre le bien et mal… Nombre de ces nouvelles ont été adaptées au cinéma et à la télévision.

 

Dans les Nouvelles histoires extraordinaires, l'homme est lui-même et ce qu'il se cache. L'assassin du Chat noir (1843) et William Wilson (1839) sont victimes de leur double, le cousin de Bérénice (1835) l'est de sa névrose obsessionnelle, le peintre du Portrait Ovale (1842) de son art. Dans ces nouvelles fantastiques, les cadavres se promènent, un sourire ironique aux lèvres, les femmes sont « belles comme un rêve de pierre », et la mort clôt chaque récit. L'envoûtement est total, l'horreur atteint son point culminant et pourtant la réalité est là, tangible, pour chasser l'irrationnel.

 

 

Dans La Chute de la maison Usher (1839) sans doute l'écrit le plus connu du poète et l'un des plus typiques, on y retrouve en effet les thèmes majeurs de l'auteur: la folie, la mort, la vengeance d'outre-tombe, tout cela baignant dans un fantastique dont l'existence même est laissée à l'appréciation du lecteur. Est-ce la maison qui rend ses habitants fous et malades? Une malédiction pèse-t-elle sur la famille Usher ? Le titre même de la nouvelle est à double sens: parle-t-on de la bâtisse, ou bien de la famille Usher ? Les deux ne sont-ils pas une seule et même chose aux yeux de l'auteur. Elle a été adaptée au cinéma en France en 1928 par Jean Epstein et aux États-Unis en 1960 par Roger Corman.

 

 

 

 

Sélection des ouvrages fantastiques d'Edgar Allan Poe

Il vous suffit de cliquer sur le titre du livre pour savoir s'il est sorti ou pas.

 

 

 

Adaptations de l'univers fantastique créé par Edgar Allan Poe

Il vous suffit de cliquer sur le titre du document pour savoir s'il est sorti ou pas.