Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Jeunesse Coups de coeur Geek Girl de Holly Smale

Geek Girl de Holly Smale

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

Geek Girl 1

"Je m'appelle Harriet Manners et je déteste la mode. Je n'ai pas beaucoup d'amis et un p'tit malin s'est amusé à écrire GEEK au marqueur rouge sur mon sac. Alors que feriez-vous à ma place si une agence de mannequin vous repérait ? Et vous proposait de passer de geek à... chic ?"

 

Geek [gik]n. m. et n. f., fam.

  1. Personne réfractaire à la mode et peu douée pour les relations sociales.

  2. Obsessionnel enthousiaste.

  3. Personne passionnée par l'informatique (Internet, jeux vidéo...) et les nouveautés technologiques

  4. Individu qui éprouve le besoin de chercher le mot « geek » dans le dictionnaire.

ETYM : de l'anglais dialectal geek, « idiot »

Le teaser vidéo de Geek Girl est à visionner ici.

Harriet a bien cherché ce mot dans son Grand dictionnaire universel et présente bien tous les symptômes. Plusieurs indices : elle garde ce dictionnaire sur sa table de nuit, elle a en permanence un crayon et une régle du Musée national d'histoire naturelle afin de souligner, au cas où, les mots intéressants … Et oui : il y a bien écrit GEEK au marqueur rouge sur son sac.

Harriet et sa vision très décalée de la vie, a peu d'amis.

Elle a Nat sa Pire Pote. C'est elle-même qui s'est décerné ce titre. Belle fashionista, elle connaît Harriet depuis toujours. Rencontrées à l'âge de 5 ans, elles sont différentes voire diamètralement oppossées dans leurs choix, passions ou centres d'intêret mais restent inséparables et rient beaucoup ensemble :

« Nous ne faisons qu'une. Nous formons un flux de conscience parfait, sans jamais un accroc entre nous. Nous travaillons dans une synergie sans faille, évidente. Tels deux dauphins bondissant exactement au même instant et se passant le ballon, au parc aquatique » (p11, Tome 1)

Nat ne vit que pour le glamour et la mode, Harriet a renoncé à comprendre.

Pour elle : « La mode est une véritalble anguille : vous essayer de l'attraper par le cou, elle vous glisse entre les mains pour filer ailleurs, et plus vous essayez de la rattraper, plus vous êtes ridicule. » (p24, Tome 1)

Bref pour son amie qui est en fait « sa Seule Amie », Harriet est prête à sortir de sa bulle ; à suivre Nat, bien au-delà de ses limites...

Il y a aussi Toby Pilgrim. Le type qui trotte toujours derrière Harriet. C'est un congénère en quelque sorte. Quelqu'un qui lui ressemble et qui peut la comprendre. Un geek qui rencontre un autre geek dans un monde de gens normaux, en somme. Heureux d'avoir trouvé une semblable, Toby n'est jamais très loin d'Harriet.

Comme précisé plus haut, Harriet est prête à beaucoup de sacrifices pour Sa Pire Pote ; l'accompagner à la Mode Expo au parc des expositions de Birmingham en est un.
Elle l'a promis à Nat... Pas le choix !

Par le plus grand des hasards, Tobby est assis non loin d'Harriet dans le bus qui se dirige vers la grande ville. Pas vraiment à l'aise avec les transports en commun, ce dernier change de couleur à la première embardée. Son teint vire peu à peu et devient verdâtre. Ce qui devait arriver arriva...Tobby vomit sur les genoux d'Harriet avant d'arriver à bon port.
Nat hurle. Deux heures et demi de prépartion pour rien. Après moult plaintes et gros soupirs, les deux amies arrivent à se faire prêter deux tenues de foot : maillot orange, short vert et de grandes chaussettes blanches. Ce qui n'est pas vraiment raccord avec les escarpins rouges de Nat. Tant pis, on y va quand même !

A peine, à l'intérieur du salon, alors que Nat se lance à la poursuite d'un agent qu'elle a vaguement aperçu, Harriet se retrouve seule. En l'espace d'un instant, elle réussi à saccager une table de chapeaux et par effet domino, une dizaine d'autres stands qui représentent au bas mot, une section entière du salon d'exposition... C'est à ce moment précis, qu'un individu à la veste jaune fluo l'attrape par la main, Wilbur de l'agence Infinity Models et la dévisage : « Tu es tellement demain que tu es mercredi prochain. Non, tu es jeudi en huit. Tu vois ce que je veux dire ? …Et j'a-doooore ce look...Tellement neuf. Tellement frais. Tellement inattendu. Inspiré » (p57, Tome 1)

A cet instant T, tout va basculer pour Harriet : elle va, bien malgré elle, entrer dans le monde de la mode et devenir mannequin ! 

Au fil des différents tomes (il y a 6 en tout), Harriet va vivre des aventures décapantes, hilarantes et vraiment inattendues.

Elle sera peinte en dorée de la tête aux pieds. Au cours d'un shooting à Tokyo avec la tyrannique styliste Yuka Ito, elle devra poser dans un entrepôt, au milieu d'une trentaine de poissons avec un poulpe dans les mains.... « Ceci est ma première rencontre avec un vrai poulpe. J'ai toujours voulu en voir un de près. Les poulpes sont les geek du monde marin. » (p194, Tome 2)

Une autre fois Harriet sera transformée en Manga Girl, enfermée dans une grande boîte en verre au milieu de centaines de minuscules poupées : « Toutes ont les cheveux roses et des taches de rousseur. Toutes sont vêtues d'une robe en dentelle rose et chaussée d'escarpins bleu pâle. Toutes ont de grands yeux verts et fixes. C'est intensément et horriblement lugubre. Oh ! C'est moi ! dis-je avec un rire nerveux, en tâchant de ne pas remarquer que les yeux des poupées me suivent quand je bouge. Moi, dans un jeu d'arcade.... » (p280-281, Tome 2)

Voici quelques exemples de situations cocasses. Il y en a bien d'autres à découvrir !

Harriet, 15 quinze, jeune fille particulièrement intelligente et différente choisit de se réinventer, de prouver son anticonformisme. Elle n'aime pas la mode mais va s'en servir pour se construire une personnalité. Le monde des paillettes, du strass et de la célébrité est bien loin de son quotidien et de ses préoccupations d'étudiante.

Avec elle, nous voyageons : Russie, Japon, Etats-Unis, Maroc, Australie... à un rythme endiablé.

La lecture est particulièrement fluide. Le ton est juste, léger, pétillant. Le style est soutenu, dynamique, rafraîchissant. Plusieurs thèmes sont abordés : l'amitié avec Nat ; l'amour avec Nick ; la famille avec un père fantasque et une belle-mère sympathique.

Tous les personnages qui gravitent autour d'Harriet sont attachants en particulier Tobby, son fameux acolyte et Wilbur son agent déjanté et farfelu.

En définitive, Geek Girl parvient avec un humour ravageur et des personnages haut-en-couleurs à nous divertir, nous émouvoir et nous faire beaucoup rire (ça a été mon cas et les personnes assisent à côté de moi dans le train, s'en souviennent certainement).

Je vous invite vivement à lire cette désopilante et délicieuse saga !

L'auteure britannique Holly Smale (née en 1981) a tour à tour été enseignante au Japon, bénévole au Népal, et fait de nombreux petits boulots en Jamaïque, en Australie, en Indonésie et en Inde... Son expérience du mannequinat, à l'adolescence, lui a inspiré Geek Girl, son premier roman.

Geek Girl 2Geek Girl 3Geek Girl 4Geek Girl 5Geek Girl 6