Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR

Identification OPAC
Grand Public Coups de coeur Les coups de coeur Romans pour octobre 2019

Les coups de coeur Romans pour octobre 2019

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

book 3998252 960 720

Les bibliothécaires de l'Espace Grand Public vous présentent leurs coups de coeur littéraires pour le mois d'octobre 2019. Ils vous proposent des romans, des policiers, de la fantasy voire du fantastique et de la science-fiction. Cette sélection de romans du mois n'est pas spécialement constituée de livres récents, mais juste leurs lectures préférées, peut importe les années passées. Bonne lecture automnale !

 

 

Romans nationaux /internationaux

 

Courir

courirechenozAuteur : Echenoz Jean

Editeur : Editions de Minuit, 2008

Résumé : Emile s'initie à la course, et s'entraîne tellement que cela devient une obsession de performance. Il veut être l'homme qui court le plus vite sur Terre. On reconnaîtra dans ce personnage romanesque la figure mythique d'Emile Zatopek, le célèbre athlète tchèque.

 

Notre avis : l'auteur Jean Echenoz ne rentre pas dans la tête de Zatopek, il ne reste pas en dehors en faisant une simple biographie. Il choisit un entre deux. Il devient comme une sorte de petit bonhomme sur l’épaule du coureur (c’est la seule possibilité de courir aussi vite pour nous, simples mortels), à la fois lucide sur les performances et lié par une sorte d’affection pour le galopeur tchèque. Le romancier semble plus comprendre le contexte politique, les raisons des actions que le héros lui-même mais il regarde quand même les choses avec naïveté. L’auteur adopte un style assez familier, une langue qui ne semble pas soutenue. L’écriture est fluide et donc le livre se lit assez vite.

 

 

 

Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

Globalia

globaliaAuteur : Rufin Jean-Christophe

Editeur : Gallimard, 2004

Résumé : Deuxième moitié du XXIe siècle. Globalia est une démocratie universelle, un archipel de territoires protégés par des bulles de verre. Dehors, la nature sauvage et déserte règne. Pourtant des humains y vivent, exclus de la prospérité globalienne. Baïkal Smith et Kate décident de sortir de Globalia, malgré l'interdiction formelle...

 

Notre avis :  Dans ce roman d'anticipation, Jean-Christophe Rufin exprime sa vision d'un monde à venir, avec la science d'un homme de terrain humanitaire et politique. Douze ans plus tard, actualité internationale et discours transmis par nos médias présentent des similitudes troublantes avec Globalia, dont la devise est  : « Liberté, sécurité, prospérité ». Histoires d'amour, d'amitiés, de trahisons, personnages romantiques et stratégies politiques, civilisation anti-jeunes et pro-loisirs, tous ces « ingrédients » procurent à la fois plaisir de lecture et objets d'inquiétude.

 

 

 

 

 

 

 Romans policiers

 

La sirène rouge

lasirenerougeAuteur : Dantec Maurice Georges

Editeur : Gallimard, 2002

Résumé : Une petite fille poursuivie par sa mère, une meurtrière de haute volée, s'enfuit à travers l'Europe en compagnie d'un soldat de fortune, membre d'une mystérieuse organisation de brigades internationales qui se bat contre les Serbes.

 

Notre avis : Ce livre présente de très nombreuses qualités : l’écriture est intelligente et remarquable, très entraînante et agréable à lire. Le scénario est bien bâti et très structuré, tenant le long des presque 600 pages du roman. Le personnage d’Hugo est très intéressant et atypique, notamment au travers des nombreux flash-back. On en regrette d’autant quelques points tels que certaines longueurs et un petit manque d’épaisseur chez les hommes de main de la mère d’Alice. Néanmoins, La Sirène rouge reste un très bon roman, dépaysant et racé, qui comblera sans difficulté les amateurs du genre.

 

 

 

 

Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

Les gens du Balto

M02012374050 largeAuteur : Guène Faïza

Editeur : Hachette Littératures, 2008

Résumé : A Joigny-les-Deux-Bouts, Joël, le patron du Balto, est retrouvé assassiné. Le meurtrier est-il parmi les habitués ? Taniel, l'apprenti racaille ? Son petit frère Yeznig, simple d'esprit ? Leur père Jacky, à qui Joël a subtilisé un jour un ticket gagnant du Millionaire ? Chaque chapitre donne la parole à un personnage qui dévoile ses liens avec Joël. Et si le meurtrier n'était pas parmi eux ?.

 

Notre avis : Ce livre est un savant mélange de policier (avec parcimonie) et de chronique sociale dans une banlieue en bout de ligne de RER et plus précisément à Joigny les deux bouts. Il n'y a pas grand chose là-bas pour se distraire et le Balto, le café du coin, semble le seul endroit pour y acheter des cigarettes, boire un coup, acheter des tickets à gratter, se donner rendez-vous ; le seul à plusieurs kilomètres à la ronde. Les gens du coin semblent étouffés dans leur vie en côtoyant le chômage, le racisme, les conflits de générations ; tous semblent vivre dans une certaine médiocrité. Il faut bien dire que les personnages ont des personnalités très nettes mais frôlant parfois la caricature. Un livre intéressant et différent qui renouvèle quelque peu le genre. A tester.

 

 

 Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

 

Romans fantastiques, de fantasy, d'épouvante

 

Nous sommes tous morts

M02743628170 largeAuteur : Izarra de Salomon

Editeur : Rivages, 2014

Résumé : Dans son journal de bord, Nathaniel Nordnight, jeune second du Providence, un baleinier naviguant au large de la Norvège, raconte comment, à la suite d'une violente tempête, son voyage tourne au cauchemar lorsque le bateau est soudain pris dans les glaces. Basculant dans l'horreur, son récit apocalyptique se mue en l'atroce tableau d'une irréversible dégradation mentale et morale, qui conduira finalement Nordnight et tout l'équipage au meurtre, au cannibalisme et à la folie.

 

Notre avis : A mi-chemin entre les univers de Stevenson et Lovecraft, ce récit envoûté et incisif campe à merveille le destin tragique d'un homme qui retrouve dans son naufrage à la fois géographique et mental le miroir vivant de ses propres peurs. Une narration vive et efficace, enlevée et tenue, qui nous tient en haleine jusqu'au bout, le basculement dans le fantastique se faisant ici sans artifice.

 

 

 

 

Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

Le Sorceleur (7 tomes)

le dernier voeuAuteur : Sapkowski Andrzej

Editeur : Milady, 2011

Résumé : Geralt de Riv est un parfait assassin grâce à la magie, et il parcourt les contrées comme chasseur de monstres. Au terme de sa quête, il pourra peut-être retrouver son humanité perdue.

 

Notre avis : Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur. Car Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un Sorceleur. Il est unique. Pour les amateurs du genre.

 

 

 

 

Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

 

Romans de science-fiction

 

Des milliards de tapis de cheveux

9782841727896 475x500 1Auteur : Eschbach Andreas

Editeur : L'Atalante, 1999

Résumé : Sur une planète aride et inhospitalière perdure une très ancienne et très étrange coutume : le tissage des tapis de cheveux. C'est un tel travail que chaque tisseur ne peut en produire qu'un pendant sa vie. Pourtant il est obligé de le faire pour survivre car le tapis sert à payer le tribut réclamé par l'empereur. Mais quel empereur et dans quel but ?.

 

Notre avis : Ce roman nous montre un univers au sein duquel existe une petite planète oubliée de tous et absente de toutes les cartes stellaires. Sur cette planète, la vie des habitants est régie depuis des temps immémoriaux par un rite immuable que doit remplir la Guilde des Tisseurs, les hommes les plus respectés de la planète, mais aussi les plus nombreux. Chaque tisseur a un unique but dans son existence : réaliser un tapis, un unique tapis aux dimensions préétablies qu'il constituera avec les cheveux des femmes de sa famille. Cette lecture représente une expérience unique, une plongée dans le pessimisme et le désespoir où ne percent que quelques très discrètes lueurs d'espoir mais très parcimonieusement distillées. Une bouffée d'air frais dans le domaine de la littérature de science-fiction.

 

 

 Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

Neuromancien

71FYTWOVVkLAuteur : Gibson William

Editeur : J'ai lu, 1988

Résumé : Dans une société hypertechnologique où l'ordinateur règne en maître, Case est un pirate de génie au cerveau directement branché sur la matrice, le monde des données et programmes, où il évolue comme dans un univers réel.

 

Notre avis : Ce Neuromancien est devenu un classique du genre. Pas par son histoire, ébouriffée, quasi impossible à suivre, mais par l'univers qu’il propose, d’une rare et dense cohérence. En général, les mondes de science-fiction sont le plus souvent très proprets et trop nets. Là, pas vraiment. C’est un monde futurible, qui affiche son histoire en couches superposées, que l’auteur donne à voir comme autant de plaies ouvertes, infectées. Un monde voisin de ceux de Matrix et Blade Runner, très crédible, très réaliste. Le tout est servi par une écriture flamboyante, inventive et c’est pour elle qu’il faut lire et s'intéresser à ce livre.

 

 

 

 

Pour lire un extrait, cliquez ici

 

 

NB : Pensez à cliquer sur le titre ou la vignette du roman pour connaître sa disponibilité.