Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Grand Public Thématiques Alan Furst, un des pionniers du roman d'espionnage historique

Alan Furst, un des pionniers du roman d'espionnage historique

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button
alan furst

Alan Furst est né à New York en 1941. Il a commencé à écrire dans les années 1970 des policiers. Mais un voyage en ex-URSS va tout changer. Il écrit "Les soldats de la nuit". Cet ouvrage conte l’aventure d’un agent bulgare, Khristo Stoianev recruté par les Soviétiques et envoyé sur le front espagnol pour espionner dès 1934. Ce roman est un succès international et l'auteur se rend compte qu’il a inventé un nouveau genre, celui du roman historique d’espionnage ... 

 

 

Ce qu'il faut retenir de l'écriture d'Alan Furst, c'est que les descriptions des espions sont crédibles et leurs actions détaillées avec précision. Donc le réalisme est mis en avant par rapport au sensationnel, à l'aventure, à l'action décrits dans d'autres romans d'espionnage de type Robert Ludlum (La série Jason Bourne). Et Alan Furst souhaite en premier lieu écrire un roman qui colle à l'Histoire, ainsi les faits historiques sont bien mis en avant. Il préfère décrire ses oeuvres comme des romans à propos d'espions que comme des romans d'espionnage. La nuance est subtile mais bien là quand même.

Si vous souhaitez changer vos lectures de romans d'espionnage, si vous en avez assez des Jack Higgins, des Robert Ludlum et autres Ken Follett, si vous pensez que "James Bond" de Ian Fleming n'est qu'un goujat macho et violent "surmarkété" par ces innombrables adaptations cinématographiques , si vous aimez John Le Carré, si vous appréciez l'Histoire mais pas forcèment la sempiternelle "Guerre Froide" ... alors Alan Furst est fait pour vous  !!

 

 

Petite Bibliographie 

 

furst royaumeLe royaume des ombres / Alan Furst. Editions de l'Olivier, 2007.- 300 p.

 

Titre original : "Kingdom of shadows". - Paris, 1938. Tandis que l'Europe s'apprête à basculer dans la guerre, Nicholas Morath, un ancien officier de cavalerie hongrois, passe ses journées dans les bureaux de l'agence de publicité qu'il dirige et ses nuits à faire la fête. Sa vie change lorsqu'il accepte de diriger les opérations clandestines du réseau du comte Polanyi, créé pour contrecarrer les plans des nazis en Europe centrale.

 

 R FUR

 

 

furst correspondantLe correspondant étranger / Alan Furst. Editions de l'Olivier, 2008.- 304 p.

 

Titre original : "The Foreign correspondent". - A Paris, en 1938, la mort du rédacteur en chef d'un journal antifasciste clandestin, Liberazione, incite Carlo Weisz, correspondant pour Reuters, à prendre la relève de son ami disparu. A peine arrivé dans la capitale française, il est traqué par l'Ovra, police secrète de Mussolini, mais aussi par les services secrets britanniques, français et croates.

 

 

 R FUR

 

 

furst sangLe Sang de la victoire / Alan Furst. Editions de l'Olivier, 2008.- 301 p.

 

Titre original : "Blood of victory". - Le 24 novembre 1940, un cargo quitte discrètement Odessa à destination d'Istanbul, avec à son bord l'écrivain et journaliste I.A. Serebine. Après une traversée mouvementée, Serebine est recruté par un agent des services secrets britanniques avec pour mission d'empêcher l'Allemagne nazie de s'approvisionner en pétrole en Roumanie.

 

 

 R FUR

 

 

 

furst officierL'officier polonais / Alan Furst. Editions de l'Olivier, 2009.- 349 p.

 

Titre original : "The Polish Officer". - En 1939, la Wehrmacht envahit la Pologne. Aristocrate, cartographe de formation, le capitaine Alexander de Milja reçoit pour mission de convoyer l'or polonais hors de Varsovie pour le mettre en sûreté à Bucarest. Il entre ainsi dans la Résistance polonaise puis devient espion pour les services secrets français et britanniques, endossant des identités multiples.

 

 

 

R FUR

 

 

 

Crédits photographiques : Alanfurst.net et Electre.com