Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Patrimoine Patrimoine local et régional Les grandes heures du Théâtre Denis - 1885 : Ambroise Thomas et la représentation de Mignon

Les grandes heures du Théâtre Denis - 1885 : Ambroise Thomas et la représentation de Mignon

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Les grandes heures du Théâtre Denis
1885 : Ambroise Thomas et la représentation de Mignon
1932 : Francis Poulenc, les Noailles, et la création du Bal masqué
Toutes les pages

 

Au 19e siècle, Hyères, station d’hiver très en vogue et qualifiée « ville du soleil », accueille de nombreux musiciens célèbres. Citons :  Alfred Cortot, Charles Lebouc, Franz Liszt, Jules Massenet, Camille Pleyel, Ernest Reyer, Camille Saint-Saens…

 

Parmi eux figure le compositeur d’opéras Ambroise Thomas (1811-1896). C’est une des très grandes gloires musicales de la période du Second Empire et de la Troisième République. Il sera l’auteur de la version officielle de La Marseillaise, composée à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889. Son public est international.

 

Ambroise Thomas3

Ambroise Thomas vers 1885

 

Ambroise Thomas est aussi un hivernant fidèle qui réside très régulièrement à Hyères entre 1885 et 1893. Il jouera un rôle important dans la construction des grands hôtels de Costebelle, lieu de résidence de la reine Victoria et d’une partie de la Cour d’Angleterre, au printemps 1892.

 

En 1885, une représentation mémorable de Mignon, son oeuvre la plus célèbre composée en 1866, est donnée au théâtre Denis par la troupe de l’opéra de Toulon. Le Maître est présent dans la salle. Très acclamé, il peut entendre Mademoiselle Bonnefoy dans le rôle de Mignon et le ténor Rodeville dans celui de Wilhelm.

 

Durant ses séjours à Hyères, le grand compositeur s’installait dans la Villa Fabrice, située au sommet de la vieille ville. La chronique locale a retenu que, ce jour là, sa femme descendit au théâtre Denis confortablement installée sur une chaise à porteurs.