Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

COLLEE

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

Collee - affiche portail

 

Le Mercredi 12  Novembre à 16 heures, la Compagnie BE avait investi la Galerie d'exposition de la Médiathèque, peu habituée à ce genre d'évènement, pour y produire une performance danse et chant à destination des tout-petits. Mais pas seulement... Car les surprises furent nombreuses !

Initiée par l'Espace Jeunesse dans le cadre du Mois du film documentaire consacré cette année à la danse contemporaine, cette expérience unique - dans tous les sens du terme ! - aura été l'occasion d'un moment intense de partage, d'échanges et de rythme ! N'est-ce d'ailleurs pas là où la danse et la vie finissent par se rejoindre et échanger leur rôle ?

Retour en image sur cette déliceuse parenthès enchantée.

 "Collée", c'est d'abord une histoire de corps. Corps lourds et pesants qui dorment et sommeillent, corps qui se pelotonnent et se contorsionnent, s'emmêlent et se supperposent. Collés au sol. Collés au rêve. Coeur qui bat, soupirs d'aise et grognements. Telle est la bande son d'un temps et d'un espace forcément à part, où l'on est seul. Protégé. Hors d'atteinte. Un endroit où les spectateurs font aussi l'expérience de la durée, de l'infime. Du rien du tout.

collee 02 

 

Puis c'est l'éveil, les corps se délient, se déplient, se déploient, se détachent aussi. Autonomie difficile, parfois conflictuelle. Les gestes se singularisent, l'espace de la scène devient un lieu d'apprentissage et de découverte. L'écharpe-cordon ombilical se tortille et s'approche, rompu. Mais qui s'en emparera ? Les petites mains dans le public hésitent, s'avancent, touchent puis se ravisent. Patientons encore un peu, l'espace de représentation se décloisonne petit à petit... 

collee 03

collee 04 

 

Le tapis de danse devient dès lors le champ de bataille d'une nécessaire séparation. Jeux de pouvoir et de renversement burlesque : les enfants rient aux éclats à ce ballet si familier, réjouissant autant qu'inquiétant, où les corps se chamaillent et se disputent à qui mieux mieux. Car qui, du coup, est collé à l'autre ? L'enfant à sa mère ? La mère à l'enfant ?

collee 01

 collee 08

 

 Car au delà de cette relation, il ya les autres. Il y a le monde. Tout un monde qui s'invite et prend part à la dispute.Mais la découverte de l'autre est-elle plus simple pour autant ? Pas si simple quand on est collé à ses doudous, quand le "C'est à moi" doit céder le pas au "C'est à nous". C'est le temps du jeu et du défi : quels enfants dans le public viendront chercher le doudou ? C'est vrai ? C'est une blague ? Quels parents les laisseront aller ? Collés à leur certitude que l'espace de représentation est sacré. Les retenir ou pas ? Les barrières se craquèlent et commencent à tomber...collee 05

collee 06

 

 C'est alors que l'on va chercher l'autre, que le tapis de danse devient l'espace autorisé de la rencontre et de la danse partagée. Collé, mais l'un à l'autre. Ensemble. Les enfants envahissent la scène, se croisent et se donnent la main. Les timidités s'évanouissent, les appréhensions disparaissent. Parents et enfants se retrouvent au coeur d'une liberté nouvelle que la danse favorise le temps d'un instant.

Collee 07

collee 09

collee 10

collee 11

Merci encore à Caroline Duval et à Emmanuelle Pépin pour ce rendez-vous magique qui nous aura tous transportés !