Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Cinémusique Coups de coeur

Coups de coeur

Chico & Rita - FERNANDO TRUEBA

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

Chico_et_RitaCuba, années 50. Chico, jeune pianiste talentueux, compositeur et un brin trop séducteur, écoute les derniers airs de jazz venus d’Amérique, en rêvant de s’y faire un nom. De son côté, la belle et sauvage Rita essaie de gagner sa vie en chantant dans les clubs et bals populaires, où sa voix douce et voilée captive toute l’assistance. Des bordels de La Havane à New York, en passant par Hollywood, Paris et Las Vegas, la musique et ses rythmes latinos vont les entraîner dans une histoire d’amour passionnée, à la poursuite de leurs rêves et de leur destinée...

Chico tombe raide dingue de Rita. Déçue par ses infidélités, elle file en Amérique, accompagnée d’un producteur jaloux. Furieux contre lui-même, Chico – qui a écrit pour sa bien-aimée une chanson à son nom - erre dans cette ville révolutionnaire où Fidel Castro et le Che œuvrent dans l’ombre, cette capitale scintillante et frelatée que le cinéaste Fernando Trueba et le graphiste et peintre Javier Mariscal ont dessinée à partir de précieuses archives photographiques.

Chico et Rita sont les héros animés d’un film chaleureux, à la fois euphorisant et mélancolique, qui part de La Havane, passe par un Paris post-existentialiste, où toutes les filles ressemblent à Juliette Gréco, pour aboutir à un New York bleu métallisé où, à la poursuite de Rita, débarquent, un beau jour, Chico et Ramon, son soi-disant imprésario. Tous deux se veulent aussi enthousiastes que Gene Kelly se lançant à l’assaut du show-biz dans une scène célèbre de Chantons sous la pluie, mais ils ressembleraient plutôt aux migrants d’Elia Kazan dans America, America : de pauvres petites silhouettes glacées, réchauffées soudain par une musique échappée d’une cave où joue, au milieu de la nuit, pour ses fans encore peu nombreux, le grand Charlie Parker...

Lire la suite...

B-Movie Archives - Compilation

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

BIS REPETITA...

( A la manière de)

 

B-MOVIE_ARCHIVESJulien poussa un hurlement déchirant dont les notes lugubres se cognèrent longuement contre les murs humides du caveau, comme autant de chauves-souris effrayées.

Le visage ridé de Bon Papa Torture qu’il voyait danser au dessus de ses yeux mouillés de larmes s’orna alors d’un rictus sans joie.

-         Vous n’auriez jamais dû essayer de me voler, Julien. Je vous aurais cru plus malin que cela… Force est d’admettre que les erreurs aussi bien que les illusions, n’attendent pas le nombre des années…  Je me croyais trop vieux pour être désabusé, ce en quoi je me trompais…

La voix était basse et traînante, doucereuse, presque affectée, trahissant autant les origines sociales de l’homme que sa folie. Il reprit sa lente déambulation. Julien devait jouer le jeu du vieil homme. Du moins pour l’instant.

- Qu’auriez-vous fait à ma place ? Vous êtes un collectionneur, tout comme moi. L’occasion était trop belle… 

Allongé ainsi sur cette table moucheté de taches sombres dont il valait mieux ignorer la provenance s’il voulait rester sain d’esprit, Julien luttait comme il le pouvait, c'est-à-dire mal, contre la douleur qui menaçait à tout instant de le faire sombrer dans l’inconscience. Entravé par d’épaisses chaines aux maillons rouillés, il tentait de gagner du temps. Le cœur battant à tout rompre, il chercha du regard son geôlier. Ce seul  mouvement lui arracha un gémissement de souffrance.

-         8 cd, 120 morceaux, plus de 10 heures de musique, franchement Monsieur, le calcul était vite fait, non ?

Lire la suite...

Strange Mercy - St VINCENT

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

St_Vincent-Strange-Mercy

Elle s’appelle Annie Clark. Elle est jeune, belle, américaine et chante dans un groupe de rock... Pas très original tout çà, pensera-t-on.

Erreur ! Annie Clark alias St Vincent est une des révélations enthousiasmantes de ces dernières années.

D’abord, c’est une excellente musicienne capable de composer des mélodies complexes voire déroutantes au premier abord, mais qui ont le pouvoir de s’insinuer peu à peu en vous pour ne plus vous quitter et d’écrire des textes très poétiques et sombres mais non dénués d’humour. Difficile de caractériser sa musique tout à la fois pop et bruitiste, gracieuse et violente. Elle bouscule les frontières et sur une solide base guitare-claviers-basse-batterie, utilise volontiers une palette d’instruments peu usités dans le monde du rock tels le violon, le violoncelle, la trompette ou la clarinette.

Mais Annie Clark est avant tout une étonnante performeuse multi-instrumentiste, même si elle reste avant tout guitariste et chanteuse, dotée d’une technique très sûre, adepte de la prise de risque, notamment vocale, qualités qui éclatent en situation de concert. Pour le vérifier jetez donc un œil sur les nombreuses vidéos de ses performances publiques avec son groupe et des invités, mais aussi en solo acoustique où ses chansons, uniquement portées par sa guitare et sa voix, n’en sont que plus attachantes.

 

Les albums de St Vincent :   Marry me (2007) Actor (2009) ; Strange mercy (2011) sont disponibles à la médiathèque.

2 STV 24 (Zone Rouge - Rock et Variétés internationales)

 

Bib. actuelleSectionLocalisationCoteSituationDate retour
Centralecinémusiqueréserve cinémusique2 STV 24disponible

Page 9 sur 15

RSS