Aucune notice dans le panier

RETROUVEZ-NOUS SUR



CONNECTEZ-VOUS

Identification

Cinémusique Coups de coeur

Coups de coeur

La Femme des sables - Hiroshi TESHIGAHARA

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

LaFemmeDesSablesCover

 Un homme se promène dans le désert et demande l’hospitalité à une jeune femme vivant seule dans une fosse. Mais ce qu'il découvrira à son réveil l'entraînera dans un univers étrange... 

Film surprenant par excellence, La femme des sables (1964) est le second film du réalisateur Hiroshi Teshigahara, qui signe là une œuvre aussi réussie sur la forme que sur le fond. Collaborant avec l’écrivain Kobo Abe dont le réalisateur japonais signe là une adaptation d’un de ses romans, ce projet ambitieux est mené également avec le célèbre musicien Tôru Takemitsu.

 

Véritable joyau de la nouvelle vague japonaise, La femme des sables plonge le spectateur dans un état hyptnotique tout en l’interrogeant sur sa condition humaine. A cet égard, il ne faut surtout pas manquer le bonus que représente le documentaire, Mère de sable, analyse minutieuse du film proposée par Olivier Bitoun, chroniqueur de cinéma.

 

Bib. actuelleSectionLocalisationCoteSituationDate retour
CentralecinémusiquefilmsFEMsorti09/05/2017

 

Number One - Mr PRESIDENT

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 

Mr_PRESIDENT

En ces périodes troubles et indécises de campagne électorale, où la musique discordante que l'on entend n'incite guère à l'indulgence, voilà un candidat à la présidence qui remporte tous les suffrages ! 

Mr. President, alias Bruno Hovart, est également connu dans le milieu musical sous le pseudonyme de Patchworks. Ce musicien et producteur lyonnais officie en effet depuis plusieurs années pour les labels Q-tape Records, Still Music, Favorite Recordings pour lesquels il multiplie les projets comme les collaborations, entre musiques actuelles et revival des années 70.

A la fois compositeur et arrangeur, ce bassiste et guitariste de talent se retrouve en effet derrière le collectif des Metropolitan Jazz Affair ou d'Uptown Funk Empire pour lesquels il apporte son jeu souple et énergique et son sens du groove imparable.

Dans ce premier album solo sous l'étiquette Mr. President, il rend un hommage incandescent à tout un pan de la musique soul-funk dont il s'ingénie à faire revivre les grands moments et les différentes mutations sans jamais verser dans l'exercice de style académique et désincarné.

Louvoyant habilement entre les scansions hypnotiques, sèches et tendues qu'affectionaient James Brown, la rythmique enfiévrée des cuivres digne du Fred Wesley et du Maceo Parker des JB's, la soul urbaine et sophistiquée d'un Curtis Mayfield, les arrangements travaillés d'un Roy Ayers, voire même les audaces métissées de l'afro-beat,  Mr. President s'autorise même, le temps d'un morceau, un hommage facétieux autant qu'endiablé à RZA, l'un des co-fondateurs du Wu-Tang Clan, dont il reprend un beat hip-hop qu'il tranforme en pur joyau semblant tout droit tiré d'un film de blaxploitation !

 Disque habité, brûlant d'un réel feu sacré, Number One n'aura jamais aussi bien mérité son titre. Car au royaume du funk hexagonal, il se pourrait bien que Mr. President soit inconstablement le roi !

1.4 MRP 22 (Zone Grise - Soul/R'n'B/Disco/Funk)

Bib. actuelleSectionLocalisationCoteSituationDate retour
Centralecinémusiquezone grise1.4 MRP 22disponible

 

 

        

 

Shazz - SHAZZ

Envoyer Imprimer PDF
AddThis Social Bookmark Button

 Shazz

 

De son vrai nom Didier Delesalle, Shazz est un musicien d’électro français aux multiples facettes et aux nombreux avatars.

Collaborateur à l’occasion de Laurent Garnier ou de Ludovic Navarre (plus connu sous le nom de Saint-Germain) avec lesquels il s’inscrit dans la mouvance house et techno, il signe pourtant en 1998 un premier album chez Columbia dans lequel il s’aventure vers d’autres horizons musicaux.

 

Associant à ses platines la fructueuse collaboration de nombreux musiciens venus élargir et enrichir la palette de ses sons (trompette, saxophone, piano, basse), Shazz entreprend de rendre hommage à la musique noire. Le pseudonyme qu’il a choisi résonne d’ailleurs comme une véritable déclaration d’intention puisqu’il s’agit de la contraction des trois styles musicaux qu’il affectionne, à savoir la Soul, la House et le Jazz.

Partisan d’une fusion douce entre rythmes urbains et sonorités plus vintage, Shazz réalise la bande originale parfaite autant qu’imaginaire d’une ballade nocturne au pays de ses souvenirs mélomanes. Pour les nostalgiques du cool...

4 SHA 53 (Zone Grise - Musiques électroniques)

Bib. actuelleSectionLocalisationCoteSituationDate retour
Centralecinémusiquezone grise4 SHA 53disponible

Page 10 sur 14

RSS