De la prolifération des homoncules sur le devenir de l'espèce d'Olivier Bardolle

Imprimer
AddThis Social Bookmark Button

homoncule

 

De la prolifération des homoncules sur le devenir de l'espèce / Olivier Bardolle

 

Essai sur l'hypermodernité décrivant l'homoncule qui sommeille en chaque individu, "petit être doué d'un pouvoir surnaturel", selon Le Larousse ou "miniature d'homme créée par sorcellerie", pour Umberto Eco. Un être avide, égoïste et fasciné par les gadgets électroniques, selon l'auteur. Confirmant la pensée de Baudrillard, il évoque un homme bardé de prothèses "dans un monde qui l'expulse".

 

 Mon avis : L'excellent auteur Olivier Bardolle fait le procès de l'homme hypermoderne qu'il définit comme étant un "homoncule". En Alchimie, l'homoncule est une réplique d'un être humain. Cet essai se gausse élégamment et avec humour de cette humanité technophile, geek, égoïste, progressiste (sans peser les conséquences des abus de la technologie), obsessionnelle, cuistre, avide de plaisirs en tous genres, dénuée d'intelligence, consumériste et bien sûr indifférente aux problèmes sociaux, écologiques ... etc . L'essayiste précise que chacun de nous peut devenir cette caricature de l'humanité. Mais l'homme est tout seul et bien seul pour trouver une solution à son état d'homoncule et relever la tête face aux adversités et à son destin. On peut se complaire dans la survie (médiocrité) quand on peut prétendre à la vie (épanouissement)

844 BAR